Sahel: crise pastorale et sécuritaire

La crise du pastoralisme, déjà ancienne, ne fait que s’aggraver sous l’effet de la crise sécuritaire. Sa première conséquence la plus visible est « la décapitalisation » des éleveurs, c’est-à-dire la dépossession de leurs animaux, soit par la vente, faute d’accès suffisant aux pâturages, rognés par l’agriculture, soit sous l’effet des vols de bétail et kidnappings. Cette décapitalisation est d’autant plus perçue comme injuste qu’elle enrichit d’autres acteurs, accentuant les inégalités entre les éleveurs et ces autres acteurs (grands propriétaires.)

En effet, la mobilité structurelle des éleveurs les fragilise considérablement devant la progression continue des espaces agricoles, encouragée ou, au minimum, permise par les États. L’étude révèle, dans la majorité des zones, « des rapports de force locaux largement défavorables aux éleveurs et au profit des autres usagers », malgré les textes existants censés protéger les terres pastorales. Les éleveurs témoignent d’une « extension continue des terres de culture, première cause de réduction de leur accès aux ressources pastorales ». Il s’agit de cultures de rente (coton, riz, anacarde, oignon, mangue) en zone soudanienne, de l’exploitation des bas-fonds convoités par les agriculteurs en zone sahélo-soudanienne et de berges de cours d’eau qui privent les éleveurs de l’accès à l’eau dans beaucoup de régions. C’est ainsi que sont progressivement occupées par d’autres les pistes et routes de transhumance, les aires de pâturage, les enclaves pastorales et les aires de stationnement. L’extension des villes sur les campagnes empiète sur les terres périurbaines jadis réservées à la production laitière, à travers des ventes illégales de terres et des projets de lotissement à visée spéculative. Enfin, la privatisation de la terre pastorale au profit de ranchs, de mines d’or ou d’agrobusiness est attestée dans toutes les régions étudiées « sans compensation pour les usagers des ressources naturelles, dont les éleveurs ».

Author(s): Nathalie Prévost

Publisher or Journal: Le Point

Year of Publication: 2021

Document Type: Article

Link: https://www.lepoint.fr/afrique/le-sahel-au-confluent-d-une-double-crise-pastorale-et-securitaire-23-06-2021-2432502_3826.php

Nach oben scrollen