À propos de nous

Ce que nous voulons :

– Nous voulons un site où un public intéressé, des étudiant.es, des syndicalistes ou groupes de travail de l’église peuvent s’informer et se familiariser avec le sujet.

– Nous voulons un site qui soit aussi une source d’information et un lieu d’échange pour les personnes ayant déjà des connaissances préalables – des militant.es, des étudiant.es, des scientifiques. Et cela non seulement en Europe, mais aussi dans les régions affectées du Sud.

– Nous voulons franchir les frontières de la forteresse Europe avec des informations et des commentaires et ainsi les rendre plus perméables. Nous nous efforcerons donc de mettre le plus grand nombre possible de contenu en quatre langues : anglais, français, arabe et allemand. 

La politique de la forteresse Europe a plusieurs facettes :

Les réfugié.es et les migrant.es doivent être arrêté.es, interné.es et rapatrié.es à l’approche de l’Europe – en Turquie, en Afrique du Nord, au Sahara et au Sahel.

Depuis 2018, la solution européenne sur la Méditerranée est de laisser les réfugié.es et les migrant.es se noyer ou de les faire capturer par les milices libyennes en mer pour les enfermer dans des camps libyens, sous des conditions similaires à celles des camps de concentration. Les réfugié.es et migrant.es qui parviennent néanmoins à entrer à l’intérieur de l’Europe sont emmené.es dans des camps et expulsé.es si leur demande d’asile est rejetée.

Ce site se concentre sur l’avancée des frontières extérieures de l’UE loin en Afrique. Des dictateurs sont soudoyés, les milices sont équipées, les routes de migration sont bloquées, les économies locales se tarissent. Nous enquêtons et documentons cette « externalisation des frontières » avec l’aide de questions et de thèses, de cartes, d’un wiki et de documents.

Migration Control a été lancé par la TAZ en 2017 dans le cadre de la publication d’un livre intitulé « Dictators as Doormen of Europe ». Le site est mis à jour depuis l’été 2019 et est maintenu par les organisations énumérées ci-dessous, coordonnées par FFM e.V. (Société de recherche sur les fuites et les flux migratoires). Malheureusement, le sujet n’a pas encore perdu de son actualité. L’Europe mène une politique de zones de mort.

Ce site implique un réseau transnational d’initiatives antiracistes, d’ONG et de groupes de recherche de plusieurs pays. Nous avons formé des groupes éditoriaux pour suivre et documenter les développements dans les différentes régions (Méditerranée, Afrique de l’Ouest, Afrique de l’Est, MENA). Nous aimerions avoir d’autre soutien !

Vous voulez en faire partie ?

Écrivez un courrier à contact@migration-control.info  

Coopérations avec afrique europe interact | alarmphone | borderline europe  | bordermonitoring europe | ffm e.V. | global detention project | kritnet  | statewatch | sea-watch  | welcome to europe

Le portail est géré en coopération avec brot für die welt | Stiftungsfonds Zivile Seenotrettung | medico

image_pdfimage_print
Retour en haut